digital release

Ludovic

Digital Marketing Assistant

26 Oct, 2021

Comment réussir sa première distribution digitale ?

Après avoir passé des heures, des semaines voire des mois à travailler sur de nouveaux morceaux. En tant qu’artiste, il est primordial de préparer cette sortie pour sa première distribution digitale. De nos jours, tout le monde a accès aux services de distribution. En effet, n’importe quel artiste peut sortir un EP, un album ou encore un single. Pour se démarquer des autres artistes et augmenter ses chances de réussir, il est capital de préparer au mieux sa sortie.

Aujourd’hui, Wiseband vous donne ses meilleurs tips, point par point, pour réussir sa première distribution digitale.

Avant-propos : Bien définir son projet

Avant de distribuer votre nouveau projet, il est primordial que tous les éléments vous concernant aillent dans la même direction. Tout ce qui définit votre image doit suivre une ligne artistique bien huilée et cohérente. Ce qui permettra de mieux le présenter, afin de mieux le vendre.

Vous l’aurez compris, définir son projet pour augmenter ses chances de posséder le fameux disque de platine tant convoité est fondamental. En effet, les plus grands artistes comme les Daft Punk ont élaboré toute une ligne artistique directrice pour se démarquer des autres et fidéliser leur public.

Un exercice intéressant pour définir son univers, c’est de “pitcher” soi-même son projet. Comment le présenter simplement, rapidement et efficacement pour que n’importe quel auditeur, média, tourneur, label, éditeur, etc.., puisse s’immerger dans votre bulle. Commencez par vous poser les questions suivantes :

  • Quel est mon univers ?
  • Pourquoi ce projet ?
  • Qu’est-ce qui me différencie des autres artistes ?

Autre exercice possible : être capable de définir son projet en 3 mots et pas plus.
Par exemple, pour Raphaël Faget-Zaoui, l’ex chanteur de Thérapie Taxi, définissait son groupe par ces 3 mots : Pop – Insolent – Duo. À vous de trouver les vôtres !

Pour résumer, avant même de trouver un distributeur, définissez votre projet et de A à Z et à ce moment-là, et seulement à ce moment-là, commencez à choisir votre partenaire de distribution. Mais pour cela, vous devez également anticiper vos sorties.

1. Anticiper sa sortie

Bien souvent, par manque de temps et surtout par impatience, on oublie le plus basique : l’anticipation. Quand l’artiste arrive au bout de l’enregistrement de son projet, il n’a qu’une envie : le faire connaître et le partager à tous ! Et si possible, le plus tôt possible.

Or, la clé pour une bonne sortie bien faite, c’est de bien préparer sa sortie en amont. Rien ne sert de courir, il faut partir à point…

Par exemple, pour la pochette de votre projet : dois-je réaliser une pochette identique pour tous les morceaux ? Il faut qu’il y ait un fil rouge entre vos sorties et tout cela se doit d’être réfléchi au préalable.

Mais aussi, posez-vous ces questions : Quand téléverser mes chansons sur la plateforme numérique de mon distributeur? Quand caler une date de sortie? Quelle est la durée (en jour/semaine) idéale entre deux sorties de singles?

Nous allons répondre à ces questions au fil de l’article.

Avec une sortie sans stratégie, certes, on obtient des téléchargements, des centaines de vues et d’écoutes, mais le problème est que les morceaux tombent dans les méandres du web.

Vous êtes quelqu’un de méticuleux et vous souhaitez savoir quel est le meilleur jour pour votre première sortie ? Et oui, rien n’est laissé au hasard et bien, sachez que le vendredi est une bonne option. Ne vous faites pas de soucis, on explique tout ça ici.

Lorsque vous sortez un morceau ou un album, c’est le moment parfait pour gagner en crédibilité auprès de toute l’industrie musicale et augmenter le nombre de ses abonnés. C’est pour cela qu’il faut laisser un certain temps avant la sortie, pour ceux qui vous suivent pour en parler et que l’information se propage. Prenez votre temps, cela vous permettra de réaliser tout un travail de réflexion autour de votre projet et de définir vos objectifs.

2. Réfléchir à ses objectifs

Un plan d’action peut être une bonne solution pour mettre en place tous ses objectifs. C’est avant tout un outil de réflexion, qui oblige à vous demander ce que vous avez envie d’obtenir, quels sont vos objectifs réalisables et les moyens nécessaires pour les atteindre.

Les artistes sortent régulièrement des morceaux sans réellement réfléchir à la suite. C’est à ce moment-là que le plan d’action entre en jeu pour votre futur. Avant de distribuer votre morceau, commencez par vous demander ce que vous avez envie d’obtenir. Pour ne pas passer par quatre-chemins, quels sont réellement vos objectifs et les moyens à mettre en place pour les obtenir. Vous souhaitez par exemple toucher un public différent ou vous mettre en avant pour un label qui vous tient à cœur ?

Alors certes, dans le monde de la musique, on a toujours une part d’aléatoire. Même si vous avez le meilleur des rétroplanning, vous n’êtes pas assuré d’avoir le succès de Gilbert Montagné. En revanche, ce qui est certain, c’est que vous augmentez drastiquement vos chances d’y parvenir et de devenir la nouvelle étoile de la scène française.

Wiseband peut vous conseiller d’être repéré par un label déjà présent chez votre distributeur digital, cela te permettra d’avoir un bon pied à terre dans le monde de la musique et d’augmenter ton réseau dans la branche qui te correspond, notamment par la création d’un dossier de presse.

3.  Préparer un dossier de presse

Il est fortement conseillé de préparer un dossier de presse (“press kit”) à l’avance. Un dossier de presse est un document destiné à présenter aux médias ou aux professionnels la musique de l’artiste que vous êtes, ou que vous représentez.

Il récapitule l’artiste, son univers et ses accomplissements tout en captant l’attention du lecteur. Le dossier de presse regroupe tout ce qui concerne l’artiste :

  • Articles de la presse écrite
  • Critiques (d’album ou de show)
  • Dernières performances
  • Interviews tv ou radio etc. 

    C’est un peu une sorte de CV pour les artistes et ainsi de se vendre de la meilleure des manières. Wiseband vous conseille de bien présenter votre projet, son univers, sa différence, sa valeur ajoutée, éventuellement votre carrière passée… Pour faire simple, tous les éléments qui peuvent vous mettre en valeur.

  1. Bien espacer ses sorties

Préparez un délai d’un mois entre la demande de mise en distribution digitale, et le jour de sortie, pour rentrer dans les canaux officiels. Mettre en ligne sa musique sur les plus grandes plateformes de distribution digitale ne se fait pas en quelques secondes. Bien entendu, votre distributeur digital fera son maximum pour être le plus rapide possible. Selon les plateformes, il faut compter 48 heures ou moins pour Spotify ou Deezer par exemple. Tandis qu’il y aura une attente plus longue pour Apple Music, Itunes, Napster et d’autres plateformes.

 

Des facteurs aléatoires peuvent également venir perturber votre sortie si vous n’anticipez pas la date de sortie de votre projet. En effet, de rares contraintes techniques de temps sont possibles pour livrer vers certaines plateformes.


Un point essentiel concernant le pitching. Pour tous les artistes qui souhaitent intégrer des morceaux dans des playlists officielles avec Wiseband. Sachez qu’il faut prévoir au minimum, un mois pour intégrer les playlists. Donc si vous souhaitez un pitch pour un placement en playlist, le délai sera de minimum un mois. On en dit plus ici pour avoir ses propres morceaux dans des playlists officielles avec Wiseband.

Également, il faut prévoir une marge d’erreur pour d’éventuels changements de dernière minute : changer de pochette, mettre à jour son morceau, etc… 

 

Enfin, il faut bien espacer ses sorties, pour laisser le temps à votre audience de “pré-enregistrer” votre sortie sur leurs comptes Spotify/Deeze/Apple Music respectifs, grâve à la Wisepage de pré-save !

En effet, la campagne de présave est la méthode de marketing la plus sous-estimée que vous pouvez utiliser pour promouvoir votre prochaine sortie. Non seulement, elle vous permet de commencer à créer du battage avant une sortie et d’utiliser plus efficacement les semaines précédant celle-ci, mais elle a également un impact énorme sur la façon dont l’algorithme Spotify évalue votre titre. Bien qu’il n’y ait pas d’impact sur les playlists éditoriales, il booste l’algorithme de votre sortie dans la collection des “Liked Songs” par exemple.

5. Mettez à jours tous vos éléments

Un artiste se doit d’informer son public et de mettre à jour régulièrement tous les éléments le concernant. Sur chacun de vos profils et notamment celui de Wiseband, soyez toujours d’actualité. Par exemple, commencez par mettre à jour votre photo de profil ou votre bio.

Petit Tips Wiseband :

  • Évitez les photos trop lourdes, c’est-à-dire que le visuel ne doit pas être trop chargé. C’est préférable d’avoir un fond dégagé. Wiseband te déconseille fortement un logo comme photo de profil.  En effet, les utilisateurs sont plus avenant à cliquer avec une photo portrait de l’artiste. Plus d’info ici.

  • N’oubliez pas de mettre des liens utiles sur vos profils qui feront lien entre eux. Par exemple, un lien spotify pour rediriger les utilisateurs vers vos playlists Spotify. Donc bien penser sur spotify, à créer une playlist et la mettre sur celle de l’artiste. Tu souhaites en savoir plus sur les caractéristiques de ton compte Spotify ? Spotify Artist est là pour répondre à tes questions, on en parle dans cet article.

  • Écrire une bio toute fraîche avec 1500 caractères maximum pour vous mettre en avant est important. Pas plus, car c’est la norme sur Spotify. Également concernant les caractéristiques de votre morceau, un format audio WAV 16bit et 24 bits pour les format HD est obligatoire pour être aux normes sur toutes les plateformes. Bien préparer sa pochette, en respectant les bonnes dimensions (3000×3000 ; RVB ; JPG) est aussi une nécessité.

Ah oui, et n’oubliez surtout pas de déclarer vos morceaux à la SACEM. Sachez que les demandes faites auprès de la SACEM peuvent prendre plusieurs semaines. En effet, s’inscrire en tant qu’auteur-compositeur peut vous prendre du temps, mais cela est nécessaire pour la suite de votre carrière. Une nouvelle fois, l’anticipation est la clé pour la réussite.

6. Distillez vos sorties

Prévoyez d’étaler toutes vos sorties. C’est-à-dire qu’il est plus intéressant pour un artiste d’étaler ses sorties sur le temps plutôt que de tout regrouper en une seule fois. Avec cette technique, vous pouvez laisser le temps aux auditeurs de digérer vos morceaux et ainsi devenir accroc à votre musique comme un bon chocolat.

Deuxième point, lorsque vous débutez et que vous souhaitez mettre en ligne votre première sortie, optez d’abord pour un premier single et pas un EP ou un album. Le premier se doit d’être une vitrine de toutes vos futures sorties et commencer par un album, est sans nul doute, un projet trop ambitieux pour un artiste qui débute. Par exemple, commencez d’abord par vous faire connaître en sortant des singles.

7. Lancer sa première distribution digitale

Après beaucoup (beaucoup) d’efforts, vous y êtes enfin. Après un travail acharné pour préparer votre sortie, vous pouvez enfin vous diriger vers votre distributeur digital pour la sortie sur toutes les plateformes de musique.

Vous pouvez dorénavant distribuer votre musique avec Wiseband.

You may also like…

Qobuz

Qobuz

Comment distribuer sa musique sur Qobuz ? Wiseband est partenaire de la plateforme française Qobuz depuis 2013 pour...