Alexandre Baumont

Head Of Marketing - Wiseband

21 Mai, 2021

Interview Groover x Wiseband

Salut Groover, de votre expérience comment faire un bon ciblage influenceurs/médias pour les artistes ?

Hello Wiseband ! Merci pour l’invitation 🙂

Alors, de notre expérience jusqu’ici, un bon ciblage commence avec une vraie connaissance de sa propre musique, d’établir la carte d’identité de son projet musical. Pouvoir classifier sa musique, savoir dans quel(s) genre(s) elle entre, vos influences, va vous aider à trouver les bons médias et pros pour vous. Ce n’est pas toujours facile à faire, mais vous allez gagner du temps en vous adressant à des pros qui seront susceptibles d’aimer votre musique.

Sur Groover, on a créé un système de recommandations qui permet de voir les médias & pros qui vous correspondent le plus en premier, notamment basé sur les genres musicaux remplis sur votre profil. Il ne faut pas en remplir trop au risque que cette recommandation soit faussée. Une fois que vous avez démarré votre campagne, entré les infos sur votre morceau, on vous conseille d’utiliser les filtres pour orienter votre recherche en fonction des médias que vous visez, des styles musicaux qu’ils apprécient et de leur localisation. Vous pouvez aussi voir les artistes favoris des pros et ça peut clairement vous aider à mieux cerner leurs goûts musicaux.

Ensuite il y a deux écoles :

  1. Vous avez un certain budget et peu de temps : optez pour une sélection précise par les filtres et ajoutez ensuite l’essentiel des médias & pros proposés
  2. Vous avez un budget plus restreint mais du temps : passez du temps à explorer les profils un par un pour faire le meilleur choix possible

Les deux méthodes peuvent être intéressantes et porter leurs fruits, sachant qu’on n’est jamais à l’abri d’une belle surprise auprès d’un média a priori un peu en dehors des créneaux de la musique proposée.

C’est quoi les indispensables ?

Pour retenir l’attention des pros et médias, il faut quelques éléments clés ! Dites vous que c’est dommage si un média accroche avec votre son mais ne peut pas en savoir plus sur votre projet musical.

Les indispensables :

  • Évidemment un projet musical qui tient la route et qui vous ressemble avec une qualité de production, mix et mastering adaptés aux médias que vous contactez
  • Une bio concise et qui va droit au but
  • Une photo de profil
  • Un profil bien rempli avec vos genres et morceaux au minimum
  • Un lien vers votre titre sur une plateforme ouverte : SoundCloud ou Youtube
  • Un pitch accrocheur retrouvez ici nos conseils pour écrire le pitch parfait
  • Des messages personnalisés en fonction de vos interlocuteurs pour leur montrer en quoi votre musique correspond à leur média Pour aller plus loin, apprenez comment contacter les journalistes musicaux et multiplier vos retombées presse
  • Un ciblage adapté à votre genre musical, votre avancée dans votre carrière d’artiste et vos aspirations (on insiste car c’est hyper important)
  • Une prise de contact qui s’inscrit dans le bon timing de votre stratégie de sortie – voici nos conseils sur quand envoyer votre morceau

Les plus :

  • Un lien Spotify (fortement conseillé si votre morceau est déjà sorti et nécessaire pour les ajouts en playlists)
  • Les liens de vos réseaux sociaux

Un lien vers votre communiqué de presse/EPK si vous en avez un. Pour rappel, le communiqué de presse permet de mettre en avant vos accomplissements avec des visuels vidéos (clips, passages d’interviews, vidéos “behind the scenes”, …) et photos (photoshoots, logos, merch…)


Quels sont les points clés d’un EPK ?

Un EPK doit concentrer toutes les infos importantes de votre projet : clips, vidéos de présentation, interviews, passage d’événements importants comme un enregistrement d’album, une tournée…

Il peut être très simple, une page avec les infos essentielles. Ce qui compte c’est que votre communiqué de presse / EPK soit ultra visuel, clair et complet tout en montrant votre personnalité, votre musique, vos accomplissements et ce que vous voulez pour la suite de votre carrière musicale. Pour cela on préconise une courte présentation, un lien vers votre musique, vers des vidéos, une ou deux photos et vos accomplissements qui peuvent prendre différentes formes (citations, articles, …)
Retrouvez plus d’infos sur la création d’un dossier de presse dans cet article.

Faut-il être signé.e en label et/ou avoir un attaché de presse pour avoir des relais médias ?

Les labels et attaché.e.s de presse font jouer leurs réseaux pour obtenir un maximum de placements dans les différents médias, mais ils ne sont pas à la portée de tous. Engager un.e attaché.e de presse est un budget important, et surtout ceux-ci sont très sollicités. Pour un projet qui n’a pas encore eu de retours médias, il peut être compliqué d’obtenir des résultats à la hauteur des attentes. 

Beaucoup d’artistes sont indépendants et gèrent leur carrière musicale seuls. C’est tout à fait possible d’avoir des relais médias sans accompagnement, mais il faut avoir du culot, de la méthode, de la patience, et pas mal de chance aussi ! Les artistes indépendants ont souvent du mal à avoir ne serait-ce qu’une réponse de la part des médias. 

C’est en partie pour cette raison qu’on a créé Groover, pour permettre aux artistes d’être écoutés et d’avoir des réponses. Sur la plateforme vous pouvez envoyer votre musique à des relais médias du monde entier en étant sûr que vous aurez un retour constructif sous 7 jours. Et souvent plus lorsque les médias & pros ont un coup de cœur. On a d’ailleurs repéré déjà plus de 200 signatures en labels/booking/management/édition depuis les débuts de la plateforme, comme Myoon chez Inside Records ou Dekay avec Dig It! (Chinese Man Records) Les labels et attaché.e.s de presse aident beaucoup à “l’accélération” des projets des artistes, une fois que ceux-ci ont été mis sur les rails. Ils aident à passer du wagon solitaire au TER puis au TGV en gros !

Est-ce qu’il y a une différence quand on veut cibler des médias ou des influenceurs ?

La différence est que c’est vous qui allez faire le travail de votre côté si vous êtes artiste indépendant.e. Vous ne bénéficierez donc probablement pas d’un carnet d’adresses aussi fourni que celui d’un label ou attaché.e de presse. Pour vous aider il y des outils – comme Groover forcément – qui vous permettent de gagner du temps dans votre promo et d’avoir des résultats pour un budget plus raisonnable que si vous utilisez les services d’un.e attaché.e de presse si vous n’en avez pas les moyens.

Vous allez aussi certainement commencer par avoir des partages de médias de taille petite ou intermédiaire, des médias spécialisés avec une influence plutôt localisée. Plus vous aurez de couverture médiatique, plus les médias de taille plus importante s’intéresseront à votre projet musical. Le chemin sera forcément un peu plus long et compliqué que si vous êtes accompagné.e. Mais la meilleure façon d’être repéré.e et accompagné.e par les bonnes personnes c’est aussi de faire un bout de chemin seul.e et montrer de quoi vous êtes capable.

Quel est le bon timing pour contacter les médias sur Groover ? (lapse de temps avant la sortie)

Le timing va dépendre un peu de vos objectifs et du type de contacts visés, même si la fourchette se situant entre quelques jours avant et quelques semaines après la date de sortie est idéale.

En général, on conseille d’envoyer son morceau sur Groover dans les 2 semaines qui précèdent le jour de sortie au plus tôt, idéalement une semaine avant pour les médias classiques comme les radios, la presse, etc. pour que les médias aient le temps de prévoir un partage autour de la sortie. Mais vous pouvez très bien attendre la date de sortie, voire envoyer un morceau sorti depuis plusieurs mois et obtenir de très bons résultats !

Petite astuce : si vous visez des playlists indépendantes, c’est mieux d’attendre la sortie du titre sur les plateformes de streaming pour contacter les curateurs de playlists.

Si vous n’avez encore jamais sorti de morceau, les médias ont moins de visibilité sur votre univers musical donc il est souvent plus efficace de lancer votre campagne de promotion le jour de votre sortie.On donne toutes nos astuces ici

Vue du dashboard côté média & pro sur Groover, le lieu de toutes leurs découvertes

Je chante en français, dois-je me limiter à la France ?

Nooon ! Déjà, nos voisins belges et suisses sont tout aussi abordables. On pense aussi directement au Québec où Groover se développe rapidement. Tu peux explorer de nombreuses possibilités pour obtenir le maximum d’opportunités concrètes.

Après, beaucoup de médias sont ouverts à recevoir et partager des morceaux de musique de toutes les langues et pays. Avec l’avènement du streaming, on peut écouter de la musique du monde entier et ça a pas mal fait évoluer certains médias qui se sont ouverts. 

Sur Groover, les pros et médias indiquent sur leur profil s’ils souhaitent recevoir des morceaux dans toutes les langues ou dans certaines langues spécifiques, ce qui peut faciliter votre ciblage. Vous pouvez aussi directement filtrer les pays que vous visez pour voir une sélection d’influenceurs et médias basés dans ces pays.

Avoir des retours positifs sans clip, c’est possible ?

Bien sûr ! On dit souvent que la musique est liée à l’image de nos jours et c’est vrai mais ça ne veut pas dire que le clip est le facteur majeur de la réussite. Un clip montre votre investissement, votre sérieux et permet d’exprimer votre univers. Mais de nombreux morceaux ont d’excellents retours sans clip, le son avant tout! Et si vous souhaitez atterrir dans un maximum de playlists, les clips ne seront pas l’élément déterminant.

Typiquement, quel est l’argument qui marche à tous les coups ?

Adapter au maximum son approche aide toujours, notamment pour entrer en contact avec des labels et professionnels, donc il n’existe pas un argument qui va pas marcher pour tout le monde par principe. Par contre, ce qui fonctionne très bien, c’est d’être concis, clair, indiquer ce que vous recherchez, être honnête. N’hésitez pas à mettre en avant votre fanbase, ceux qui vous soutiennent, vos influences.
Posez vous cette question : comment en 5-10 lignes max la personne que je contacte va comprendre mon univers et ce que je souhaite exprimer ?

Envie d’essayer Groover pour faire connaître votre musique aux médias et pros ? Les lecteurs de cet article peuvent profiter d’une réduction de 10% sur leur première campagne. Inscrivez-vous sur Groover et utilisez le code WISEBANDGROOVER sur votre récapitulatif de campagne juste avant de valider l’envoi [explications sur comment l’utiliser ici]. N’hésitez pas à jeter un œil à ce petit guide utile pour prendre en main la plateforme.

Suivre Groover :

You may also like…

Youtube Shorts

Youtube Shorts

Youtube Shorts, c’est quoi ? Annoncé depuis septembre 2020 par Youtube, ce nouveau service débarque en France et dans...